ELS MÚSICS (LES MUSICIENS)

Texte et Musique : Miquel Pujadó

Tu les vois devant toi mais ils sont loin, très loin.
Ils font naître des mondes abstraits d’un frottement
d’archet
et, avant que tu ne t’en rendes pas compte, leur esprit
y pénètre
et se perd au-délà du temps et de son moule étroit.

En ouvrant des serrures rouillées avec une clé de sol,
ils saccagent des trésors que la parole n’apprendra
jamais à posséder, et puis ils s’envolent
en imposant des nouvelles lois, en réestructurant
l’espace.

Ils ravivent des vieux signes qui chantent à nouveau
quand son créateur n’est déjà que vent et poussière.
Ils vainquent la mort avec un fragile geste de la main
et éternisent en même temps et la joie et le chagrin.
 
Ils se rendent coupables de fabriquer des
éclaboussures de couleur,
des châteaux de brouillard et de fumée, des p’tits
bonds d’arlequin.
Rien de profit, des simples bulles de savon…
C’est justement à cause de cela qu’on ne peut pas
s’en passer.